AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

1 Lisa Mancin dirigeant le choeur de latelier a Voix égalesWeb"Tous en Chœur !" à Musicora 2016

Une bouffée de chant choral au salon de la musique

 

L’entrée du chant choral au Salon Musicora 2016 a fait l’objet d’une première avec « Tous en chœur ! », deux ateliers de chant choral mixte ou à voix égales organisés par A Coeur Joie et l'éditeur Carus et ouverts au public. Une heure trente de plaisirs vocaux sous la direction de Christine Morel, chef du Chœur National des Jeunes et de Lisa Mancin, professeur au CRR de Cergy.

 

2 Christine Morel dirigeant les stagiaires du pianoWebComme la promesse d’un renouveau musical. C'est une belle initiative chorale qui a embelli la seconde journée de Musicora, le 6 février 2016 à Paris, avec l’atelier : "Tous en chœur !". Issu du partenariat entre l’éditeur Carus Verlag et la fédération chorale À Cœur Joie, cette manifestation se voulait une entreprise pédagogique de découverte du chant choral, pour ce qui est des débutants, et de nouveaux répertoires pour les choristes plus avancés. Composé de deux parties, l'une étant pour chœur mixte, et l'autre pour chœur à voix égales (type chorale d'enfants), l’atelier "Tous en chœur !" fut plutôt un succès pour son lancement, car une bonne trentaine de choristes étaient présents, dont beaucoup de néophytes curieux qui n’avaient pas confirmé leur venue. La rencontre fut menée de main de maître par Christine Morel, professeur de chant choral au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, pour la partie chœur mixte et par Lisa Mancin, professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy.

 

3 Lisa Mancin dirigeant de dos avec pianisteWebDe Bach au gospel en passant par la Souabe. Le programme fut court, car chaque partie ne durait que 45 minutes, mais cela fut intense. Une vingtaine d'œuvres furent déchiffrées en tout et ce dans beaucoup de styles différents : du gospel, des chansons de la renaissance, des chorals de Bach ou Mendelssohn, et même une comptine régionale allemande de Souabe. Ainsi, l'éventail d'œuvres abordées fut large et séduisant, si bien que cette diversité ne déstabilisa pas les choristes en herbe présents. Invités à s’exprimer sur cette expérience de chant collectif, tous furent unanimes: "Si c'est cela le chant choral, on s'inscrit tout de suite !", s’exclamèrent-ils. On dirait donc bien que cet atelier est un pari réussi de la part des organisateurs. Il démontre l’intérêt du public pour la polyphonie participative et prouve que les racines du chant choral sont profondes et ne demandent qu'un instant pour séduire. Cela présage de bonnes choses pour le développement de la diffusion de celui-ci et on espère que cette expérience réussie d’une rencontre du public avec la polyphonie servira d’exemple pour d’autres ateliers du même genre. Nous attendons en tous cas impatiemment la réédition de "Tous en choeur !" au prochain salon Musicora 2017.  
Gabriel Beauvallet