AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

choeur Cantores Amicitiae chantant WebDe passage dans le Nord

Superbe prestation du chœur roumain Cantores Amicitiae

 

En route pour une tournée de Noël en Belgique, Allemagne et au Luxembourg, le chœur roumain Cantores Amicitiae s’est arrêté à Saint-Armand de Cousolre pour une prestation qui a magnifié le concert de Noël de la chorale Arc-En-Ciel.

 

Un Noël roumain dans le Nord. L’église Saint-Amand de Cousolre, dans le Nord, en a vu de toutes les couleurs le 10 décembre dernier, lors du Concert de Noël organisé par la chorale locale « Arc en Ciel ». A l’invitation de son directeur, Thierry Carion, elle accueillait ce soir là le groupe Cantores Amicitiae, chœur de l’Université des Arts de Iasi, venu de Roumanie, placé sous la direction du très passionné Nicolas Gisca. Fondé en 1976, Cantores Amicitiae rassemble étudiants d’aujourd’hui et d’hier de l’université de Iasi, en Moldavie. Il propose aux amateurs de musique vocale une approche toute en nuance du répertoire roumain et international, comme il l'avait montré au Grand Prix Européen de Tours, en mai 2015. Et cumule les prestigieuses distinctions inhérentes qui viennent sanctionner un talent fou, cimenté par un travail de longue haleine. Après la prestation fraîche et sympa des Cousolréziens, on allait découvrir – ou redécouvrir puisque le groupe était déjà venu l’an passé à la même époque – les joyeux accents d’un Noël chanté dans l’Est de l’Europe.

 

Cantores Amicitaie salut à CousolreWebLe partage de la passion chorale. D’emblée, quand le chœur s’élance, vous êtes transporté. Justesse de la note, finesse de la voix mais aussi geste déclamatoire mesuré, mariage heureux de chant et contre-chant, le tout dans une sobriété de bon aloi : Cantores Amicitiae vous emporte dans les ondulations jubilatoires de ses créations et reprises, dont l’incontournable Minuit chrétiens, interprété en français, qui affola l’applaudimètre. Parfois, une, un soliste fait un pas en avant pour quelque digression chantée. Mais c’est pour magnifier plus encore l’aura du groupe, que l’on sent soudé et sans fausses accointances. Pénétrés par les mots qu’ils font virevolter en musique, le buste penché, le regard bien haut, la main sur le cœur ici, où là sur le livret ouvert qu’ils effeuillent, ces garçons et filles vivent et font partager une superbe passion. De noir et blanc vêtus, chemise nœud papillon pour les garçons, toge et large écharpe pour les filles, ils ont véritablement bouleversé la salle de culte. Les éloges fusaient de toutes parts, les superlatifs manquaient à l’issue du concert, dans une église bondée qui avait du mal à se vider. Arrivé de Suisse dans l’après-midi et avant une tournée de Noël en Belgique, Allemagne et Luxembourg, c’est peu de dire que Cantores Amicitiae a mis l’église de ce paisible village sens dessus-dessous. Quand la pureté de la voix humaine pénètre à ce point le plus profond de votre âme, on ne peut que parier, en ces moments difficiles, sur la rédemption de ceux qui la dévoient.
Bernard BERNARD