AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

1 praga cantat1 WebDestinations Chœurs, de Transglobe

L’organisateur de voyages des chœurs amateurs qui bougent 

 

Depuis 20 ans, Destinations Chœurs, marque du voyagiste Transglobe, emmène les chœurs amateurs dans des festivals de chant choral à travers l’Europe ou au Canada et organise des tournées d’échanges avec des chœurs en France ou à l’étranger. Chef du chœur Les Voix de Nice et président du Festival International de chant choral de Nice, Albert Tosan témoigne sur cette prestation dédiée.

 

2 Catherine Constans Web2Les chœurs amateurs ont leur agence de voyages. Connue depuis 60 ans sur le secteur des voyagistes, Transglobe a créé voici 20 ans une nouvelle activité destinée à proposer toutes les prestations de voyage et d’hébergement aux chœurs amateurs qui se déplacent en tournée ou vont participer à un festival choral éloigné de chez eux. D’abord intitulée Choir Contact International, cette activité est devenue Destinations Chœurs en 2011 pour des raisons à la fois de ciblage de sa clientèle et d’élargissement de sa prestation : « Notre service s’est dédié aux chorales amateurs francophones a capella, qu’elles soient françaises, suisses, belges, africaines ou, depuis récemment, québécoises, explique Catherine Constans, Responsable de Destinations Chœurs. De plus, les chœurs intervenant parfois avec des orchestres, nous avons aussi élargi notre offre aux chœurs accompagnés d’un orchestre et même aux orchestres seuls ».

 

3 Répétition dans la rue avant le concert2WebDu simple transport à la tournée sur mesure. La prestation est complète et couvre l’ensemble des besoins des chœurs : « Nous organisons pour les chœurs toutes les opérations de transport, l’hébergement et la restauration de façon que les chefs de chœur et les choristes puissent se consacrer entièrement au chant. Pour les chœurs qui souhaitent profiter de leurs déplacements pour découvrir la région où ils se rendent, nous organisons aussi des visites guidées, proposons des places de concert et des extensions de voyage. Pour les chœurs qui veulent surtout chanter, nous organisons des concerts supplémentaires dans des lieux prestigieux avec un public et nous leur faisons rencontrer des chœurs locaux afin qu’ils puissent échanger. Nous pouvons aussi concevoir des voyages sur mesure en France comme à l’étranger. Par exemple, pour les chœurs qui veulent venir chanter à Paris, nous garantissons une assistance complète avant, pendant et après les concerts, ainsi qu’une disposition totale 24h/24. Nous voulons entourer au maximum les chœurs afin qu’ils se dédient à leurs concerts sans se soucier des contingences matérielles ou logistiques ».

 

4 Choeur chantant sous directionWebVingt fêtes chorales prestigieuses en Europe. Pour spécialisée que soit Destinations Chœurs sur les chœurs, l’agence n’est pas seule sur son secteur. En Europe, d’autres voyagistes offrent des services analogues aux chœurs nationaux. Entre ces professionnels, l’habitude s’est d’ailleurs instaurée de travailler en réseaux pour se proposer mutuellement leurs solutions. Destinations Chœurs a ainsi accentué sa présence sur les grands festivals choraux d’Europe, ainsi que sur les concours de chant choral : « Les organisateurs de festivals comme Music and Friends ou Interkultur ont tous une agence de voyage en support comme Musikkultur ou nous, commente Catherine Constans. Nous nous vendons mutuellement des places pour remplir les rangs des chœurs participants. Nous avons ainsi élargi notre offre de festivals et de concours, passant de 8 à 20 rendez-vous annuels en cinq ans. Les plus importants sont les Festivals internationaux d’Anvers (29 avril- 02 mai), de Thessalonique « Chœur Korais » ( mai, pour les opérettes), de Venise (25 - 29mai), de Montecatini, en Italie (23 –26 juin), Budapest (29 juin- 3 juillet), Barcelone (4-10 juillet), Prague (14 -17 juillet, puis 4– 7 août, mais aussi du 27 au 30 octobre), Nice (13-16 octobre) ou le Festival des chants de l’Avent de Vienne, en Autriche, qui comprend plusieurs périodes entre le 25 novembre et le 19 décembre ».

 

5 Prague WebLes festivals ne connaissent pas la crise. Tout chœur peut donc trouver le festival ou la tournée qui lui convient. D’autant que, malgré la réduction des subventions, l’offre en festivals ne faiblit pas, les collectivités ayant compris qu’un festival choral est une source économique et une attraction touristique. Ainsi, sur les terres laissées en friche par la disparition du festival normand Polyfollia, devrait naître en mars 2017 un concours pour chœurs et orchestres à Caen et Honfleur, organisé à la demande des chœurs nord-américains. Les formations candidates seront jugées par des experts qui détermineront les meilleures. Catherine Constans prépare déjà une offre pour les chœurs européens. De l’autre côté de la France, entre Chambéry et Aix-les-Bains, se profile également un nouveau festival choral pour 2017. Conçu de toutes pièces par un chef de chœur, cet événement a déjà l’aval des collectivités locales. Reste la question du budget que les chœurs consacrent à leur voyage. Catherine Constans la règle simplement : « Nous adaptons les conditions du voyage aux besoins et aux capacités des chœurs, assure-t-elle. Même pour un festival à l’étranger, nous trouvons l’hébergement qui convient, depuis l’auberge de jeunesse jusqu’à l’hôtel de haut niveau, tout en préservant des prestations de qualité. L’important est que les chœurs puissent participer et se consacrer au chant sans arrière-pensée ». Ajoutons qu’un voyage choral qui se passe bien prend des allures de vacances et les souvenirs qu’en retirent alors les choristes deviennent sans prix.
Michel Grinand 


6 Albert Tosan WebAlbert Tosan, Chef des Voix de Nice

« Nous concevons le Festival International choral de Nice avec Destinations Chœurs »

 

Depuis 2006, Albert Tosan organise chaque année le Festival International de Chant choral de Nice avec des chœurs européens voyageant à travers Destinations Chœurs. Son propre chœur : Les Voix de Nice, confie au voyagiste ses déplacements choraux en France et jusqu’au Québec.

 

Avantchoeur.com : Depuis quand existe le Festival choral de Nice et qui y chante ?
Albert Tosan : J’ai créé le Festival International de chant choral de Nice en 2006 et nous avons fêté sa 10e édition en octobre 2015. Chaque année, je fais venir dix chœurs de différents pays qui chantent du répertoire classique, liturgique ou traditionnel, suivant ainsi la charte passée avec le recteur de la cathédrale de Nice. En 2015, nous avons eu des chœurs venus d’Allemagne, Italie, Finlande, Norvège, Pologne, Roumanie, Slovénie, et Suisse, plus deux chœurs français dont le mien : Les Voix de Nice, qui compte 130 choristes et est spécialisé dans les chœurs d’opéras.

 

6bis NICE PLACEROSSETTI WebserréACC : Comment viennent ces chœurs jusqu’à Nice et quelle organisation mettez-vous en place ?
AT : Nous confions toute la partie logistique à Destinations Chœurs, qui contacte les candidats et organise leur voyage, leur hébergement et leur séjour selon leurs souhaits et leurs moyens. Trente de nos choristes se mettent aussi à la disposition des groupes pour les accompagner dans leurs déplacements dans la ville et sur les lieux de concert. Personnellement, je me concentre sur la conception des concerts du festival. Le jeudi et le vendredi dans la journée, les chœurs chantent dans le cadre de concerts spontanés, tandis que des chœurs locaux donnent des concerts en « Festival Off ». Le vendredi soir, à l’auditorium du conservatoire de Nice, je réunis tous les chœurs pour qu’ils entonnent séparément trois à quatre chants. Le samedi matin, nous faisons un filage et, le samedi après-midi se déroule le grand concert qui dure de 14h00 à 18h00, à la cathédrale de Nice. A partir des enregistrements que m’ont fournis les chœurs, j’établis un programme qui est varié pour que le public ne s’ennuie pas et où il n’y a pas de redondance. J’alterne les chœurs selon leur style et les œuvres entre traditionnelles et contemporaines. Durant le weekend, Destinations Chœurs propose aussi d’autres concerts dans la région aux chœurs qui le souhaitent.

 

7 Les Voix de Nice chantantWebACC : Combien de temps chantent les chœurs et sont-ils contents de leur séjour ?
AT : Sans compter les concerts que Destinations Chœurs peut leur avoir organisés, les chœurs chantent au moins trois fois vingt minutes, plus le chant commun général qu’ils ont préparé avant de venir. Les lieux des concerts sont choisis pour leur acoustique. Il y a l’église Saint-Jean L’Evangéliste, dans le nord de Nice, pour les concerts hors du centre-ville et il y a surtout la cathédrale Sainte Réparate de Nice. Celle-ci est non seulement magnifique avec son style baroque, mais elle a une acoustique sans réverbération grâce à sa coupole en retrait du chœur. Comme elle se situe dans le Vieux Nice, que la cathédrale organise beaucoup de concerts de musique sacrée et que les concerts sont gratuits, les nombreux touristes viennent spontanément les écouter. Ils entrent, écoutent, repartent pour être remplacés par d’autres auditeurs. Il y a en permanence de 350 à 500 personnes qui écoutent dans la cathédrale. A la fin du concert, les chœurs reçoivent un diplôme avant de chanter ensemble le chant commun. Au final, cela fait un beau weekend choral dans une cité superbe et ensoleillée.

 

9 Chant commun a NiceWebACC : Faites-vous aussi appel à Destinations Chœurs pour les voyages de votre chœur ?
AT : Nous faisons un à deux déplacements par an et nous faisons généralement appel à Destinations Chœurs. L’an dernier, nous sommes allés ainsi au Québec, avec 100 choristes plus leurs conjoints. Nous occupions presque tout l’avion. Du 12 au 18 juillet 2016, nous irons à Nuremberg pour trois concerts.

 

ACC : Qu’apportent aux chœurs ces voyages et ces rencontres en festival ?
AT : La convivialité chorale est importante pour les choristes et les déplacements sont toujours intéressants. Au retour des voyages, cela génère des soirées festives où l’on reparle de ce qui a été fait. Les rencontres chorales sont aussi un moment où les choristes peuvent se confronter et faire la différence entre eux. Ils se jugent les uns les autres, même si j’aime peu ce sentiment de compétition. Et puis, les concerts sont l’occasion d’écouter de nouveaux répertoires ou des œuvres inconnues. Alors, on échange des œuvres pour les chanter à notre tour. Ce sont souvent mes choristes qui me demandent d’aborder ces nouveaux répertoires, preuve que ces rencontres sont importantes.
MG