AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

1 La Tempete Happening 2013 Web5e Festival des Heures du Collège des Bernardins, 17 et 19 novembre 2016

Ferveur chorale et œuvres maîtresses à Notre-Dame et au Collège des Bernardins

 

Hommage à Saint-Martin et à la Sainte Russie. Pour sa cinquième édition, le Festival des Heures du Collège des Bernardins explorera les rôles que les occidentaux ont dévolus à la musique chorale sacrée depuis le Moyen-Âge jusqu’au 21e siècle. Il débutera ainsi à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, le jeudi 17 novembre 2016 à 20h30, par un florilège de chants grégoriens dédiés à Saint-Martin de Tours, évangélisateur et évêque de Tours au IVe siècle après Jésus-Christ. Intitulé : « Saint-Martin, Le Manteau Partagé », ce programme sera interprété par l’Ensemble vocal Notre-Dame de Paris, dirigé par Sylvain Dieudonné, spécialiste du chant grégorien. Il célébrera le 17e centenaire de la naissance du Saint par un rappel de ses actions de grâce, dont le fameux partage de son manteau de soldat avec un mendiant. Puis le Festival prendra sa place au Collège des Bernardins pour une journée concertante le samedi 19 novembre. Dès 9h45, l’Ensemble La Tempête, actuellement en résidence au Collège des Bernardins et que dirige Simon Pierre Bestion, chantera Les Vêpres, nom communément utilisé pour désigner les « Vigiles Nocturnes » composées en 1915 par Rachmaninov. Cette œuvre a cappella est un sommet de la musique liturgique orthodoxe et apparaît comme une veillée des derniers jours de la Russie tsariste et religieuse avant la tourmente révolutionnaire.
2 KingsSingers WebFerveur et miséricorde. Après un volet instrumental violoncelle et piano interprété par Dominique et Tanguy de Williencourt à partir de 12h00 sur un programme des 19e et 20e siècles, le chant choral reprendra dès 15h00 avec un récital a cappella des King’s Singers. D’Orlando de Lassus à Arvo Pärt, le sextet parcourra de ses belles voix douces six siècles de chants sacrés pour voix masculines. Il sera suivi à 17h30 par La Chapelle Rhénane, que dirige Benoît Haller et qui chantera la subtile cantate « Le Fils Prodigue », de Marc-Antoine Charpentier. Le chef, qui est ténor, chantera dans le quatuor vocal qu'il entraînera dans cette illustration de la miséricorde chez les hommes. La soirée se terminera avec, à 20h30, la Maîtrise de Radio France, dirigée par Sofi Jeannin et le Pulcinella Orchestra que dirigera du violoncelle Ophélie Gaillard. Outre le concerto de Vivaldi, les deux ensembles interpréteront le « Miserere » de Hasse et, surtout, le célèbre Magnificat du « Prêtre Roux » de Venise.
MG

1 Vanessa Wagner accompagnant accentusWebConcours International d’Accompagnement au Piano, Ville d’Avray, 11 et 12 mars 2017 

Qui accompagne le mieux un soliste ou un chœur en musique française ?

 

Trois épreuves. Après les chefs de chœur, en 2015, concours qui avait consacré Alexandre Herviant, ce sera au tour des Accompagnateurs au Piano de chœurs, de chanteurs ou d’instrumentistes solistes de s’affronter dans le grand Concours International qui se tiendra au Château de Ville d’Avray (92410), au 8 rue de Mames, les samedi 11 et dimanche 12 mars 2017. Placé sous le patronage du Festival de Musique française de Ville d’Avray, dont Laurent Petitgirard est le président d’honneur, ce concours, qu’organise régulièrement le chef d’orchestre Jean-Louis Petit pour valoriser à tour de rôle les différents acteurs de la musique française, réunira les candidats sans limite d’âge ou de pays. Les Eliminatoires se tiendront le samedi 11 mars sur la base de trois épreuves : le 1er mouvement de la Sonate de Paul Dukas pour piano seul servira d’œuvre imposée. Il sera suivi par une épreuve de transposition, du demi-ton à la tierce majeure inclue, d’une œuvre dont le titre ne sera dévoilé par courriel aux candidats que cinq jours avant le concours. Enfin, la troisième épreuve consistera en une réduction d’orchestre d’une œuvre communiquée également par courriel cinq jours avant le concours. Dès l’issue des éliminatoires, les candidats admis en finale seront informés des deux épreuves de la Finale qui se tiendra en public le dimanche 12 mars, à partir de 17h00.
2 JL Petit dirigeantWebUn Premier Prix de 1500€. Les finalistes n’auront donc que quelques heures pour préparer leur prestation. La première épreuve consistera en l’accompagnement d’un chanteur sur des mélodies françaises, tandis que la seconde portera sur l’accompagnement d’un instrumentiste soliste, toujours sur des compositions françaises. Pour les Eliminatoires comme pour la Finale, le Jury sera composé de Jean-Marie Cottet, Philippe Biros, Daniel Nava et Jean-Louis Petit. A l’issue de la Finale, le jury déterminera le 1er Prix (Prix du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine), d’une valeur de 1500 euros et le 2e Prix (Prix de la Commune de Ville d’Avray), d’une valeur de 1000 euros. Sachant que la Finale sera publique, les auditeurs présents détermineront aussi leur lauréat. Les droits d’inscription au concours s’élèvent à 50 euros et sont à régler avant le 1e mars 2017, par chèque libellé à l’ordre de Festival de Musique Française, et à envoyer à M. Jean-Louis Petit 34, avenue Bugeaud 75116 Paris France. Toutes les partitions sont disponibles aux éditions Di-Arezzo : www.di-arezzo.com . Les détails du concours sont lisibles sur le site Internet Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .
MG

9 Chant commun a NiceWeb11e Festival choral International de Nice, 13-15 octobre 2016

Des chants basques à Adiemus, de Jenkins, la polyphonie fera vibrer le cœur de Nice

 

Sept chœurs du monde. Du 13 au 15 octobre 2015, le 11e Festival International de chant choral de Nice réunira , grâce à Destinations Choeurs, sept chœurs niçois et internationaux pour six concerts en lieux clos ou dans les rues de Nice. Le public niçois y entendra des répertoires rares ou étonnants. Ainsi, au milieu de chants basques français de Michel Etcheverry (1919-1999) ou espagnols de Fernando Remacha, le chœur mixte Errepika, que dirige Jean-louis Urruty, chantera en création mondiale le « Baldorba » de Benito Lertxundi et J.A. Urbeltz. Le chœur mixte suisse La Cécilienne de Billens-Hennens, dirigé par Jean-Louis Raemy, interprétera lui le trop rare « Tantum Ergo » de Beethoven, au milieu de pièces de l’Abbé Pierre Kaelin et de chants africains, italiens ou polonais. Avec le chœur Vardasen Vox Cordis, que dirige Yngvild Wattyum Stuksrud, c’est la Norvège d’hier et d’aujourd’hui que le public découvrira, dont les compositions tantôt bucoliques, tantôt jazzy de Knut Nysted (1915-2014). Venu d’Argentine, le Coro della Fundacion franco-argentina « Jean Mermoz » fera, sous la direction de Guillermo Raul Tesone, le lien entre les musiques sacrées modernes des deux hémisphères avec le « Hosannah » d’Alberto Ginastera et le « Notre Père » de Maurice Duruflé. Suivront des extraits de la Messe brève de Fernando Moruja ou le « Gloria » d’Athos Palma.
karl Jenkins WebLes Voix de Nice s’universalisent. Pour les accueillir, les chœurs niçois : Les Voix de Nice, Nikaiachor et Sidorella, respectivement dirigés par Albert Tosan, J. Deuze et Thierry Aillaud, ont choisi des œuvres emblématiques. Les Voix de Nice, en particulier, chanteront le fameux « Adiemus », de Karl Jenkins, popularisé par le film « Avatar » de James Cameron, mais aussi le « Dies Irae » du Requiem de Mozart , « l’Alleluia » de Haendel ou le « Cantique de Jean Racine », de Fauré. Les concerts débuteront dès 18h00 le jeudi 13 octobre à l’auditorium du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice où les chœurs seront reçus par les représentants de la Mairie pour donner un aperçu de leurs répertoires. Le vendredi, après un concert dans les rues de Nice donné entre 9h00 et 13h00, les chœurs se scinderont en deux groupes à 20h00 pour des concerts partagés. Tandis que le Nikaiachor accueillera dans l’Eglise Saint-Joseph les chœurs Errepika et Coro della Funcion, le chœur Sidorella recevra La Cécilienne et le Vardasen Vox Cordis à l’Eglise Saint-François de Paule. Enfin, le samedi 15 octobre, de 14h00 à 17h00, le festival choral réunira le public niçois à la Cathédrale Sainte-Réparate pour un concert gratuit pendant lequel Les Voix de Nice et les quatre chœurs invités donneront le meilleur d’eux-mêmes. Le festival s’achèvera par la remise des diplômes de participation et un chant commun autour du « Canticorum Jubilo », de Haendel.
MG

violonWebColloque « Pourquoi la musique ? », 13-15 octobre 2016

Trois jours pour mettre le monde en musique

 

La musique en tête... Du 13 au 15 octobre 2016, à l’auditorium du Conservatoire à Rayonnement régional de Boulogne-Billancourt (92), la relation entre les humains et la musique sera analysée de façon neuroscientifique, psychanalytique, sociologique, philosophique et même musicale lors de conférences, d’échanges, de rencontres et d’événements festifs à caractère gratuit. Organisé en collaboration avec le Forum Universitaire de l’Ouest Parisien, ce colloque intitulé « Pourquoi la musique ? » éclairera les interactions de la musique pratiquée ou échangée sur le lien social, la convivialité, les apprentissages scolaires, la concentration intellectuelle et la construction personnelle. En préliminaire à ces réflexions, chaque participant aura en tête la déclaration de Nietzsche : « Sans musique, la vie serait une erreur ». Participeront à ces rencontres Francis Wolff, philosophe ; Michel Maffesoli, sociologue ; Nathalie Gosselin, neuropsychologue canadienne; Bernard Lechevalier, neuropsychologue ; Hervé Platel, neuropsychologue ; Bruno Suchaut, spécialiste suisse des systèmes éducatifs ; Denis Roulleau, journaliste et Alain Duault, animateur et écrivain.
vives Web… mais aussi au chœur. Largement ouverte sur toutes les manifestations musicales, la rencontre devrait aborder aussi les bienfaits de la musique chorale sur la construction physique, psychologique et sociale de l’individu avec les interventions de Nathalie Gosselin, Bruno Suchaut et Jean-Michel Vivès (auteur de « La voix sur le divan. Musique sacrée, opéra, techno »). Leurs interventions lors de la conférence « L’Ecoute musicienne » du vendredi 14 octobre après-midi devrait faire écho aux actions des chorales inclusives de Cœurs en Chœur, que dirigent Michel Gauvry et les chefs de chœur Micha Stafford et Pierre Calmelet, et qui intègrent dans des chœurs de personnes valides des choristes souffrant d’un handicap afin de leur redonner avec le chant un certain plaisir de vivre. On pensera aussi aux actions de l’association Music’O Senior, qui s’efforce de raviver la mémoire des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer par le chant lyrique. Enfin, l’interview de la jeune psychanalyste et historienne de l’Art Welleda Müller, que publie ce mois-ci Avantchoeur.com, sera dans les mémoires lorsqu’il sera question d’Art-Thérapie et de bien-être individuel par le chant choral. Les renseignements sur le colloque sont à prendre au : 01 41 31 83 44 ou sur le site : www.bb-cnr.com .
MG

1 Ensemble Consonance Rémi Angéli WebConcerts d’automne, à Tours, du 14 au 30 octobre 2016

Une première édition chorale, insolite et internationale

 

Tours, nouvelle capitale de la musique chorale ancienne. Du 14 au 30 octobre 2016, les amateurs de chant choral auront le plaisir de voir s’ouvrir à Tours un nouveau festival musical et choral original avec la première édition des Concerts d’automne. Organisée par Alessandro di Profio, directeur artistique, et parrainée par Natalie Dessay, cette manifestation se déroulera pendant les trois derniers weekends d’octobre. Dans un programme ambitieux rapprochant les styles et les époques, depuis la musique médiévale jusqu’à la musique baroque du 18e siècle, elle accueillera quatre chœurs tourangeaux et des artistes ou des ensembles vocaux ou instrumentaux venus d’horizons plus lointains. Ainsi, le 14 octobre, à travers son programme « Folias de Cuba », l’ensemble Doulce Mémoire établira des comparaisons entre la musique de la Renaissance espagnole et le flamenco traditionnel.
2 Vivica Genaux 8 WebRencontres internationales. Le 15, le Concerto Köln et la mezzosoprano américaine Vivica Genaux parcourront les musiques de Vivaldi et de Bach à la recherche des « Couleurs des Emotions » tandis que, le 21 octobre, avec « Cantores », Diabolus in Musica fera une incursion dans la tradition chorale de la Chapelle des Papes en Avignon. Le 22, l’Ensemble jacques Moderne, que dirige Joël Suhubiette, fera un concert comparatif des musiques des bords de Loire avant que, le 23 octobre, l’Ensemble Consonance de Jacques Bazola donne sa version des « Vêpres de la Sainte Vierge » (Vespro della beata Vergine), de Monteverdi. Enfin, le 29 octobre, le concert « Via Crucis » réunira l’Arpeggiata de Christina Pluhar aux solistes Nuria Real et Vincenzo Capezzuto et au quatuor corse Barbara Furtuna. Les intervalles entre les concerts seront comblés par « Les Apartés », une série de Master Classes, de rencontres avec les artistes, de conférences, de projections de films et de concerts de poche qui conforteront ce parcours temporel et géographique à la recherche des liens reliant les styles musicaux à travers le temps et l’espace. Le programme des Concerts d’automne est disponible sur le site http://concerts-automne.com/les-concerts/ .
MG

 

1 Nicole CortiWebAcadémie de Direction de chœur « Les Sens de la Voix »

La direction de Nicole Corti, le geste de Thierry De Mey

 

Des cours et des répertoires judicieux. Du 24 au 29 octobre 2016, l’Académie de direction de chœur « Les Sens de la Voix » se consacrera à l’esthétique et à l’efficacité de la gestuelle du chef de chœur avec, comme mentor, Thierry De Mey, compositeur et réalisateur connu pour son invention d’un vocabulaire musical/gestuel. Co-organisée par Spirito et la Confédération musicale de France (CMF), en partenariat avec la Fédération musicale de Savoie, cette édition 2016 des Sens de la Voix se déroulera au Conservatoire à Rayonnement Communal d’Aix-les-Bains, sous l’égide de Nicole Corti. Comme en 2015, le stage apportera aux chefs de chœur leur lot d’améliorations techniques et de découvertes de nouveaux répertoires en fonction du niveau des chœurs qu’ils dirigent au quotidien. Le Groupe 1 rassemblera les chefs dirigeant un chœur débutant et suivra la formation de Catherine Roussot dans un répertoire allant de Glück à Elgar et Nunes Garcia. Le Groupe 2, destiné aux chefs dirigeant un chœur expérimenté sera placé sous l’enseignement de Manuel Simonnet et abordera Poulenc, Mendelssohn et Verdi. Enfin, c’est Nicole Corti elle-même qui enseignera les chefs qui dirigent des chœurs semi-pro ou professionnels dans un répertoire périlleux mêlant Poulenc à Messiaen et Zad Moultaka. Le cours de direction de chœur d’enfants, lui, sera remplacé par une rencontre départementale autour de la pédagogie de chœur d’enfants qui se tiendra le 23 octobre après-midi, toujours sous la direction de Nicole Corti.
2 T de Mey3WebBeauté et valeur du geste. Outre les cours de direction et les trois ateliers proposés : « Théâtralité du texte poétique", "Chant, geste, espace" ou "Technique vocale", les chefs de chœur traiteront durant leur stage de « la valeur du geste », de son lien avec le son et le rythme et de son impact sur le son du chœur avec le compositeur Thierry De Mey. Riche de sa renommée « d’artiste du mouvement », celui-ci les entraînera dans une initiation au « geste beau » qui se nourrit de l’énergie musicale et qui s’appuie sur un corps disponible et expressif pour transmettre la pensée et l’intention musicales. Dans cette quête, les chefs des groupes 2 et 3 auront le privilège de diriger une pièce emblématique du compositeur : « Silence must be », dans laquelle le geste devient aussi important que la musique. Après avoir noté que le stage ne prend pas en compte l’hébergement, les candidats intéressés se hâteront de s’inscrire avant le 23 septembre, directement sur le site de la CMF : http://www.cmf-musique.org/evenements/stages-nationaux/direction-de-choeur-2016/ .
MG

Isabelle Aboulker2 WebIsabelle Aboulker au Congrès International des Chefs de Chœur 

Deux nouveaux opéras aux Editions Delatour 

 

Le goût de l'opéra. C’est avec un plaisir non dissimulé que Les Editions Delatour présenteront au Congrès International des Chefs de chœur, qui se tiendra au Conservatoire de Puteaux(92) du 9 au 11 septembre 2016, leurs dernières publications d’Isabelle Aboulker. Guest-Star du Congrès, la compositrice y donnera une conférence le vendredi 9 septembre, à 14h45, sur le travail de composition de musique d’opéras pour chœur et sur les caractéristiques d’une démarche qu’elle a débuté en 1979 avec son premier ouvrage lyrique : « Les Surprises de l’Enfer ». « J'aime le théâtre, le verbe, et j'aime aussi le bruit du crayon sur mon papier à musique….Alors, avec plaisir et obstination (…), je compose des opéras », avoue-t-elle. Ainsi, depuis 1979, la compositrice a écrit plus de vingt opéras, en plus d’ouvrages pédagogiques, et elle poursuit sa carrière musicale avec talent et succès. Des récompenses, comme le Prix de la création musicale pour de jeunes interprètes, qu’elle a reçu de la CEMF pour « Myla et l’Arbre-bateau » à Musicora 2016, viennent d’ailleurs consacrer son travail.
38bis livret Jongleurs AboulkerWebDeux partitions disponibles. Et c’est encore un tout nouvel opéra pour solistes et chœur d’enfants d’Isabelle Aboulker que les Editions Delatour publieront en ce mois de septembre. Il s’agit de « Jongleurs dans la Jungle », composé sur un livret de Christian Eymery, le directeur adjoint du Créa. Jean-Claude et Diane Thévenon, les éditeurs, présenteront en avant-première le livret et la partition aux chefs de chœur congressistes. Par la même occasion, le matériel de chant d’un autre opéra récent d’Isabelle Aboulker : « Si Molière nous était chanté… », sera mis à la vente sur leurs tréteaux. Il s’agit du livret et du CD du playback d’accompagnement de cet opéra. Ils ont été conçus en vue de la mise en scène prochaine de l’œuvre par La Maîtrise de Radio France, dont l’équipe artistique a été séduite par cette histoire du jeune Jean-Baptiste Poclin, dont les études et la vie future seront bouleversées par la découverte du théâtre et de la vie de Molière, son quasi-homonyme à plusieurs siècles de distance. Parmi les autres ouvrages que présenteront les Editions Delatour, on notera aussi le livre sur le chant récemment paru de Marc Brochet: « Chanter : une voie vers soi ». Résumant vingt années d’enseignement du chant, Marc Brochet y détaille la relation que doit entretenir le chanteur avec sa voix pour atteindre son meilleur niveau.
MG

1 Grand ChoralWeb29e Nuits de Champagne

Les choeurs de Chanson Contemporaine chantent Pascal Obispo

 

Un Grand Choral poétique. Pour la 29e édition des Nuits de Champagne, qui se tiendra à Troyes (10) du 23 au 29 octobre 2016 avec près de 34 musiciens ou groupes différents, la fédération chorale Chanson Contemporaine fêtera Pascal Obispo, artiste invité du Grand Choral. Depuis le 28 juin dernier, les choristes ont commencé à répéter, seuls ou en chœur, les vingt titres de l’artiste qu’ils interpréteront à l’unisson ou dans une version harmonisée pour chœur. Au centre de leurs préoccupations se trouvent le travail sur les consonnes et l’apprentissage des pièces par la mélodie, le rythme et le ressenti du corps pour parvenir à cette symbiose chorale qui fera entrer le chœur en résonance et émouvra le public jusqu’à l’âme. L’essentiel de leur travail sera consacré à l’élégant et poétique album « Billet de femme » qu’a composé Pascal Obispo sur des poèmes de Marceline Desbordes-Valmore. Les 700 collégiens des 27 établissements scolaires de l’Aube participant aux Nuits de Champagne auront le privilège d’inaugurer le festival avec le concert « L’Aube à l’Unisson ». Pascal Obispo, lui, donnera son concert le 25 octobre dans une version avec orchestre symphonique, tandis que les 900 choristes venus de toute la francophonie pour le Grand Choral chanteront ses titres et d’autres pièces en version chorale les 28 et 29 octobre 2016. Plus de 5000 auditeurs sont attendus pour ces événements.
2 Pascal Obispo Web34 artistes et musiciens animeront les Nuits. Durant la semaine, près de 34 artistes ou groupes de musique vocale feront aussi chanter les soirées champenoises. Le 22 octobre 2016, Marc Desse ouvrira le Festival au Cotton Club de Troyes, tandis que Christophe et Asaf Avidan animeront la soirée du 24 octobre, le premier au Théâtre de Champagne et le second à l’Espace Agence. Le 25 octobre, ce sera au tour de Faada Freddy et du trio féminin à la fois classique et Rap L.E.J (prononcer Elijay) de donner leurs concerts. Puis, le 26 octobre, pendant que Jane Birkin proposera un concert symphonique avec l’orchestre Confluences en hommage à Serge Gainsbourg, le groupe Louise Attaque sera au Cube et Aldebert donnera deux représentations de son concert pour les enfants « Enfantillages2 ». L’imitateur Michaël Gregorio et le chansonnier Cyril Mokaiesh se partageront l’affiche du 27 octobre, tandis que Mickey 3D chantera le 28 octobre au soir. Tous ces concerts feront au Grand Choral et au concert de Pascal Obispo un écrin de musique où la voix sera à l’honneur. Le programme complet des Nuits de Champagne est disponible sur http://www.nuitsdechampagne.com/programmation/programmation.
MG

Calisto Quintet WebArts et Musiques en Provence

Du chant choral au cloître et au château

 

Cinq voix baroques. Pour la fin août 2016, l’association culturelle Arts et Musiques en Provence invite le public local et les touristes à trois concerts choraux avec l’ensemble vocal masculin Calisto à Aix, le 20 août et le groupe féminin Les Décib’Elles à Marseille, le 27 août. Créée en 2003 et dirigée par Claude Freissinier, l’association Arts et Musiques en Provence s’attache à proposer, depuis les Alpes jusqu’à la Méditerranée, des manifestations culturelles de qualité comme des concerts, des Rencontres musicales pour les séniors, des conférences ou des expositions à thème musicaux. Les concerts sont aussi l’occasion de promouvoir des artistes professionnels régionaux. C’est pourquoi l’association produit deux concerts de l’ensemble Calisto le samedi 20 août, à 16h et à 17h, dans le cloître des Prêcheurs, à l’occasion du festival d’Aix-en-Provence « Les Rues en Musique ». Composé de cinq voix d’hommes reprenant les cinq tessitures masculines possibles : basse, baryton, ténor, alto et contre-ténor, l’ensemble Calisto s’est spécialisé dans la musique baroque a cappella. Le samedi 20 août, il chantera « Les Lamentations de Jérémie », de Thomas Tallis et « Le Vergine », de Cipriano de Rore, au cours de deux concerts durant chacun 20 minutes. 

Les DécibElles WebUn sextuor de charme et humour. Le samedi 27 août, à 20h, au Château de La Buzine, situé au 56 de la traverse de La Buzine, à Marseille, c’est un tout autre programme que proposeront les six chanteuses-comédiennes des Décib’Elles. Intitulé « Amour, délices et Sparadrap », leur concert consistera en un florilège de chansons d’amour françaises d’auteurs ou d’interprètes célèbres, comme Georges Brassens ou Fernandel. Arrangées pour chœur et accommodées à la sauce Swing sur accompagnement au piano de Marc Cicéro, leurs pièces vocales évoqueront les déboires amoureux des femmes de notre temps. Des œuvres composées spécifiquement pour l’ensemble vocal complèteront ce concert-spectacle dans lequel les six choristes mêlent allègrement l’humour et la qualité vocale, ne laissant aucun auditeur indifférent. Les places sont à réserver au 04 91 45 27 60 ou sur l’email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .
MG