AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

1 JPM chef orchestre Web2Saison 2017 du chef de chœur Jean-Marie Puissant

Un programme tout en plaisirs musicaux et en éclectisme

 

De l’opéra aux Vêpres… Pour le chef de chœur et d’orchestre Jean-Marie Puissant, l’année 2017 sera particulièrement riche en concerts variés : « Un programme plein d’œuvres et de thématiques très différentes, comme j’aimais en faire quand je chantais et comme j’aime faire en tant que chef », reconnaît-il. De fait, dès les 11 et 12 janvier 2017, Jean-Marie Puissant dirigera l’opéra L’Enfant et les Sortilèges, de Maurice Ravel sur un texte de l’écrivain Colette, à l’auditorium du Conservatoire de musique de Reims avec son Ensemble de solistes Allegri, les élèves de la classe de chant du Conservatoire rémois; le Choeur Nicolas de Grigny et Jeanne Vallée au piano. Particularité : si l’œuvre sera donnée en version de concert, l’action sera illustrée par la diffusion muette du film réalisé par l’Institut National de l’Audiovisuel en 1967 (http://www.ina.fr/video/CPF86632216 ). Puis, le 10 mars 2017 à Brunoy (91), le 12 mars à Dijon (21), le 25 mars à Guignicourt (02) et le 26 à Reims, l’ambiance deviendra baroque pour Les Vêpres de la Sainte Vierge, de Monteverdi, interprétée tour à tour par le Choeur Variatio et le Chœur Nicolas de Grigny, tous deux accompagnés par l’Ensemble Les Muses Galantes : « Pour avoir pratiqué le chant baroque avec Philippe Herreweghe et William Christie, je suis toujours ému de diriger des cornets à bouquin et des saquebouttes, confie Jean-Marie Puissant. Et les Vêpres sont un tel monument ! Avec ses accents opératiques, elle a suscité un tel scandale que Monteverdi a dû réclamer la protection du Pape pour ne pas être inquiété ».
2 Enfant et Sortileges avec lettre2Web.. et de Haydn à Woo. Le 20 avril 2017, le chef dirigera le Stabat Mater, de Haydn, à Longpont (91) et à Reims en mai. Il préparera aussi le Requiem de Fauré avec le Choeur Variatio pour Laurent Petitgirard et l'Orchestre Colonne. Le Choeur Nicolas de Grigny participera ensuite au concert d'inauguration de la grande rosace de la cathédrale de Reims, le 23 juin, puis interprétera le Requiem de Verdi à Lille, le 12 juillet, sous la direction de Jean-Claude Casadesus. Suivra un programme sur le thème du voyage lors du concert pique-nique des Flâneries Musicales de Reims, le 22 juillet. Jean-Marie Puissant préparera alors son pour Jacques Mercier qui dirigera la Messe de Sainte-Cécile, de Gounod, et le Te Deum de Bizet au Festival de la Chaise-Dieu, les 25 et 26 août. Puis, le 17 décembre, le chef se plongera dans la musique russe en dirigeant l’Orchestre des Médecins de France et son chœur dans Les Danses polovtsiennes, de Borodine et le Chant de la Forêt, de Chostakovitch. Après quoi, Jean-Marie Puissant préparera 2018, année où il espère reprendre le magnifique Oratorio Creo, de la jeune Coréenne Hyo-Won Woo, dont il avait fait la création européenne le 23 novembre 2016. 

MG