AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

LAURENCE EQUILBEY ACCENTUS WebFestival d’Auvers/Oise, 11 juin-8 juillet 2016

Une 36e édition aux couleurs du Saint-François d’Assise, de Charles Gounod

 

Une recréation avec accentus et Laurence Equilbey. C’est parti pour le Festival 2016 d’Auvers-sur-Oise, version chœur ! Cinq chœurs ou ensembles vocaux y ont été programmés par le directeur artistique Pascal Escande et attendent les amoureux de la polyphonie entre le 12 juin et le 3 juillet 2016. Premiers à intervenir, les Petits Chanteurs de Saint-Louis, de Paris, dirigés par Marina Lobaton, ont lancé la partie chorale du Festival avec la messe d’ouverture du Festival, laquelle s’est tenue dans l’église Notre-Dame d’Auvers-sur-Oise, le dimanche 12 juin. Le samedi 18 juin, à 21h00, au Théâtre 95 de Cergy-Pontoise, le pianiste Bruno Fontaine accompagnera le trio de sopranos les Jérosme Sisters dans un récital de mélodies allant de Mozart à Broadway. L’humour et la fantaisie seront au rendez-vous. La soirée du mercredi 22 juin sera nettement plus sérieuse, avec la recréation de l’oratorio Saint-François d’Assise, de Charles Gounod. Cette œuvre, longtemps égarée et redonnée une fois le 29 juin 1996, sera d’ailleurs le grand moment du Festival. Sous la direction de Laurence Equilbey, qui dirigera son chœur accentus et l’Orchestre de Chambre de Paris, ce Saint-François qui avait tant compté pour Gounod résonnera dans La Philharmonie II de Paris, à 20h30, accompagné de deux pièces de Franz Liszt : « Du Berceau jusqu’à la Tombe » et « La Légende de Sainte-Cécile ». La mezzo-soprano Karine Deshayes, le ténor Stanislas de Barbeyrac et le baryton Florian Sempey accorderont leurs voix au concert. A la suite à cette soirée, Laurence Equilbey, accentus, l’Orchestre de Chambre de Paris et le Palazzeto Bru Zane enregistreront ce Saint-François pour la postérité.
Maitrise de Paris WebDes jeunes filles et des hommes. Les chœurs reviendront dans l’actualité du Festival le samedi 25 juin, à 21h00, dans l’église Saint-Martin de l’Isle-Adam. Sous la direction de Patrick Marco, la magnifique et très féminine Maîtrise de Paris donnera un florilège de pièces sacrées, depuis des compositions de Bach jusqu’à des negro spirituals et des gospels. Enfin, le dimanche 3 juillet, à 16h30, l’octuor des Men in Voice et leur pianiste Emmanuel Olivier donneront un concert en hommage à Udo Reinemann avec des pièces pour voix d’hommes écrites par des compositeurs phares du 19e siècle : Schubert, Schumann, Brahms, Fauré, Franck et Rossini. Un beau programme, donc, à la fois éclectique et passionnant.
MG