AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

William Edery dirigeantRequiem de William Edery, 27-29 mai 2016

Recrutement pour une création chorale en huit défis majeurs

 

Le défi comme un art. Pour son premier opus classique, William Edery et sa complice chef de chœur Guillemette Daboval ont multiplié les défis, dont celui du recrutement des choristes. D’abord, le compositeur a choisi d’écrire un Requiem, alors qu’il est connu pour ses musiques de films d’animation et ses activités de musicien de jazz. Deuxième, troisième et quatrième défis, il a voulu le faire interpréter deux fois, les 27 et 29 mai 2016, en l’église de la Rédemption, à Lyon (69006), grâce à des fonds collectés par financement participatif et en n’impliquant que de jeunes interprètes. Cinquième et sixième défis : le chœur et l’orchestre n’auront qu’une répétition commune, le jeudi 26 mai, et il faut encore recruter de bons ténors et basses pour compléter les pupitres. Septième et huitième défis, le compositeur veut attirer un public jeune et les concerts seront dirigés par deux chefs différents : lui-même, pour la création du 27 mai et Guillemette Daboval pour le concert du 29 mai. 

Guillemette Daboval dirigeantWebRecrutement urgent. En dépit de cette accumulation d’obstacles, le projet fou de William Edery a pris corps. Le Requiem existe et plaît aux jeunes avec son caractère tonal et ses ambiances contemplatives ou dramatiques. Sa référence à la résurrection avec le « Mors Stupebit » en fait un hommage admiratif pour Gérard Streletski, mentor musical du jeune compositeur : « C’est une musique agréable à l’écoute et très cinématographique avec ses mouvements aux caractères et à l’atmosphère différents selon le texte, confirme Guillemette Daboval. Mais ses enchaînements harmoniques complexes imposent de trouver la bonne couleur vocale et c’est ce qui en fait la difficulté et le charme ». Le financement participatif mené avec la plate-forme Ulule a réussi, suscitant même le soutien de mécènes supplémentaires. Les dates de répétition et de concert ont donc pu être fixées et le concert sera même enregistré filmé. Le chœur, constitué autour de l’ensemble vocal Batera, de Guillemette Daboval, n’attend plus que ses derniers choristes, jeunes ou vieux pourvu qu’ils soient bons lecteurs et autonomes, pour parachever l’audacieux pari. Guillemette Daboval les attend au 06 50 25 28 18 et tient à leur disposition les partitions numériques et les fichiers sonores en format midi. Avis aux amateurs de défis.
MG