AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

Sopranes1 WebPrix Saint-Christophe du Jeune compositeur

Le chœur des Métaboles chante les œuvres en compétition

 

De sacrés prix. Pour le 2e Prix Saint-Christophe du Jeune Compositeur, qui sera remis le 6 avril 2016, au Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy (Paris), Léo Warynski dirigera son chœur des Métaboles et l’ensemble instrumental Multilatérale dans un concert de création des six œuvres finalistes. Un enjeu important puisque que le vainqueur désigné par le jury empochera un montant de 7500 euros et que son œuvre sera diffusée en radio. Le public, qui désignera aussi son lauréat, verra celui-ci gratifié de 5000 euros, tandis que les candidats finalistes non-primés recevront chacun la somme de 1000 euros. Ajoutons à cela que le concert sera enregistré et gravé sur un CD. C’est la seconde année que la Mutuelle Saint-Christophe met en jeu ce généreux Prix Saint-Christophe du Jeune Compositeur. Réservé aux créateurs âgés de 16 à 35 ans, le Prix porte sur la composition d’œuvres chorales sacrées, reflet de la vocation de la Mutuelle à servir les associations et les communautés religieuses. Cette année, les compositions ont été réalisées pour chœur et orchestre et ont porté sur le texte du Dixit Dominus, extrait du Psaume 110 du Livre des Psaumes. Les compositions, inédites, durent de 8 à 10 minutes.
Leo Warynski portrait WebDivines découvertes. Comme pour la première édition, en 2014, le chœur Les Métaboles prêtera ses voix à l’interprétation des œuvres, tandis que l’Ensemble Multilatérale apportera flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle, piano et harpe à l’instrumentation. Léo Warynski dirigera les deux ensembles. Depuis début mars 2016, choristes et instrumentistes apprennent assidument les œuvres des six compositeurs. Toute liberté d’écriture étant laissée aux compositeurs, « le concert promet des surprises, confie Léo Warynski, qui travaille les partitions depuis le début de mars. L’ensemble des œuvres est d’une bonne facture et, les finalistes comprenant deux Italiens, un Chinois, un Russe, un Britannique et un argentin, les esthétiques sont très différentes. Certaines œuvres sont classiques, mais d’autres sont très radicales, en particulier une œuvre basée sur le théâtre musical et improvisé où voix et instruments fusionnent. Le chœur et l’orchestre auront quatre jours de répétition en commun, à raison de deux services quotidiens, pour maîtriser les œuvres ». Le concert débutera à 20h00 et l’entrée est gratuite.
MG