AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

Les solistes WebRévélations Classiques lyriques de l’Adami

Un chef de chœur parmi les solistes

 

Quatre voix en quête de rôles. Le 8 février 2016, à 20h30, au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, le concert des Révélations classiques lyriques de l’Association artistique de l’Adami présentera les quatre jeunes chanteurs lyriques français dont l’association veut soutenir la carrière soliste en 2016. Parmi eux, le baryton Jérôme Boutillier, pianiste et assistant chef de chœur de Francis Bardot, et qu’on a vu chanter sous sa direction, le 24 janvier dernier. D’une voix douce et sonore, il a assuré le Libera me de l’angélique Requiem de Fauré qu’ont interprété le Jeune Chœur et le Chœur d’enfants d’Île de France. Ajoutons aussi qu’il a en d’autres occasions interprété le cycle de lieder Le Voyage d’Hiver, de Schubert, et tenu les rôles d’Escamillo (Carmen, de Bizet) et de Figaro (Le Barbier de Séville, de Rossini).
Jérôme Boutillier chantant le Libera me du Requiem de Fauré sous la direction de Francis Bardot WebLes autres solistes n’en sont pas moins expérimentés. Ainsi, la soprano Pauline Texier, d’abord formée au violon, a tenu divers rôles dans des opéras d’Offenbach (La Belle Hélène, Orphée aux Enfers) et Rossini (Il Viaggio a Reims) avant d’interpréter les virtuoses Bachianas Brasileiras, de Villa Lobos, au Festival Vox Musica de Lyon. La mezzo-soprano Catherine Trottmann, une pure chanteuse, s’est tout de suite portée vers l’opéra où elle a fait ses preuves dans le rôle-titre de L’Enfant et les Sortilèges, de Ravel et dans ceux du Ramiro de la Finta Giardinera (Mozart) et de Hansel, dans Hansel et Gretel (Humperdinck). Sa voix ample et riche est particulièrement agile. Egalement venu directement au chant, le ténor Enguerand de Lys a assuré des rôles brillants de sa voix solaire. Il a tour à tour chanté Don Ottavio (Don Giovanni, de Mozart), Mithridate (Mithridate, de Mozart) ou encore Arturo (Lucia di Lammermoor, de Donizetti). Après des airs en solo, les chanteurs interpréteront le duo d’Hélène et Pâris, de La Belle Hélène d’offenbach, pour Catherine Trottmann et Enguerrand de Lys et le duo de Norina et Malatesta, de Don Pasquale, de Donizetti, pour Pauline Texier et Jérôme Boutillier. La soirée sera complétée par les prestations des instrumentistes Hildegarde Fesneau (violon), Eloïse Bella Kohn (piano), Lomic Lamouroux (basson) et Aurélien Pascal (violoncelle).
MG