AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

Choeur Vittoria et OPM WebChœur Vittoria d’Île de France / Chœur Philharmonique du Maroc

Le Requiem de Verdi pour une renaissance chorale

 

Un renouveau symbolique. Reprenant la tradition du Chœur des Trois Cultures qui, à Séville (Espagne), réunissait fraternellement jusqu’en 2005 des choristes et musiciens chrétiens, juifs et musulmans pour interpréter des œuvres du grand répertoire, le Chœur Vittoria d’Île de France s’unira, du 9 au 20 janvier 2016, au Chœur Philharmonique du Maroc et à l’orchestre symphonique du Maghreb pour interpréter le Requiem de Verdi lors de trois concerts au Maroc et deux concerts en Région parisienne. « Malgré la disparition du Chœur des Trois Cultures, nous sommes restés attachés à ce brassage culturel, d’autant plus que les auditeurs maghrébins adorent la musique classique occidentale, rapporte Michel Piquemal, directeur artistique du Chœur Vittoria. Cette association chorale constituera de plus une première en France car ce sera la première fois qu’un chœur maghrébin viendra chanter à Paris ».
Michel Piquemal WebDe Casablanca à Paris. Après des répétitions générales, le Chœur Vittoria, le Chœur Philharmonique du Maroc et l’Orchestre Philharmonique du Maghreb donneront deux concerts à l’église Notre-Dame, de Casablanca, les 12 et 13 janvier 2016 et un concert au Théâtre National Mohammed V, à Rabat, le 15 janvier. La phalange complète viendra alors en France pour un concert au Théâtre de Longjumeau (91), le 19 janvier 2016 et un dernier concert à l’Eglise Saint-Eustache, à Paris, le 20 janvier. La soprane Norah Amsellem, la mezzosoprano Clémentine Margaine et le ténor Philippe Do assureront les parties solistes. Michel Piquemal dirigera ces concerts avec jubilation : « Nous sommes des chœurs amateurs à petit budget, mais nous réalisons des soirées passionnantes », se félicite-t-il. Tous les concerts sont parrainés par Jack Lang, ancien ministre de la Culture et Président de l’Institut du monde arabe.
MG