AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

accentus Jean Baptiste Millot WebWeekend russe à la Seine Musicale

Accentus fait renaître l’Ange de Rodion Chchedrine

 

Dans le cadre d’un weekend russe à la Seine Musicale, le samedi 20 mai à Boulogne- (92), accentus chantera l’Ange Scellé, une œuvre spirituelle de Rodion Chchedrine pour chœur mixte a cappella et flûte pastorale. Le concert sera chorégraphié par Lars Scheibner sous des lumières de Rico Heidler.

 

Renaissance de la liturgie russe. Le samedi 20 mai, à la Seine Musicale de l’Île Seguin, à Boulogne-Billancourt (92), sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir L’Ange Scellé, du compositeur russe Rodion Chchedrine (prononcer chetchedrine), une œuvre chorale d’une beauté et d’une qualité rares. Dirigé par le jeune chef Marc Korovitch, disciple de Laurence Equilbey, et accompagné par la flûte pastorale de Mathilde Calderini et les solistes de la Maîtrise des Hauts de Seine, le chœur accentus au grand complet chantera sous les lumières de Rico Heidler, tandis qu’évoluera la danseuse Clarissa Gehring dans une chorégraphie de Lars Scheibner. Un spectacle total, donc, pour faire ressurgir du passé la spiritualité russe.

 

Marc KorovitchWebL'Ange caché dans l'icône. Exécuté pour la première fois en 1988, soit quelques mois avant la chute du Mur de Berlin et l’émergence de la Glasnost, L’Ange Scellé préfigure le retour de la religiosité dans la future ex-Union Soviétique. L’histoire, tirée d’un récit de Nikolaï Leskov, un auteur lui aussi très religieux, raconte la lente restauration d’une icône représentant un Ange par un peintre sceptique. Fasciné par la beauté de l’œuvre, celui-ci découvrira la foi au fur et à mesure de la réapparition de l’image sainte. La création de la cantate à Moscou par le Chœur de chambre de Moscou et le Chœur académique de l’URSS témoigne d’un changement similaire d’attitude des autorités soviétiques vis-à-vis de la spiritualité. D’ailleurs, et contrairement à ses habitudes, le compositeur n’a pris aucune précaution pour dissimuler le caractère mystique de l’œuvre. Le cycle choral en neuf parties est organisé selon les trois cercles de la liturgie russe traditionnelle et un certain nombre de textes sont des extraits des textes canoniques de la liturgie des « Vieux-Croyants ». Ils invitent à l’unification avec la Nouvelle Eglise.

 

Seine Musicale WebSublimation poétique. Côté musical, L’Ange Scellé est un chef d’œuvre de musique religieuse contempraine russe. Formé à l’Ecole choral de Moscou, Rodion Chchedrine est un expert de l’art polyphonique. Il sait magnifier les basses les plus graves autant que la clarté des voix aiguës des sopranes et des ténors ou la candeur de la flûte pastorale et de la soprano angélique. Avec talent, il modernise le chant liturgique russe en mariant le chant Znamenny, liturgie mélismatique à l'unisson, et le chant à plusieurs voix. Par les voix, le rythme et les mélodies extatiques, il atteint la sublimation poétique et restitue une ferveur évidente et sereine. Une ambiance que le chœur accentus devrait illuminer de tout son talent. La chorégraphie de Lars Scheibner et les éclairages de Rco Heidler ajouteront leurs charmes mystérieux à cette reconversion musicale. Le concert, prévu pour durer 1h30 sans entracte, débutera par des extraits de la liturgie de Saint-Jean Chrysostome mise en musique par Piotr Tchaïkovski. A noter que cette soirée s’inscrit dans un weekend consacré à la musique russe tant instrumentale que vocale, dont le programme est à consulter sur le site de La Seine Musicale : http://www.insulaorchestra.fr/m/ilot-russe/
Michel Grinand