AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

MLT-dirige-Emeltheec-Christophe-CharpenelChœur Emelthée le 25 avril à Lyon

Michel Corboz et Marie-Laure Teissèdre à voix égales

 

Le 25 avril 2015, à 20h30 en l’église d’Ainay de Lyon, Michel Corboz et Marie-Laure Teissèdre dirigeront à tour de rôle le Chœur Emélthée dans un programme de messes et de motets, dont la messe à double chœur de Frank Martin. La communion sera solennelle et mémorable.

 

Deux chefs, sinon rien. C’est à un concert à double direction que Marie-Laure Teissèdre, chef du Chœur Emelthée, et le chef suisse mondialement connu Michel Corboz convieront le public lyonnais à l’église d’Ainay, le 25 avril prochain, à 20h30. Tous deux dirigeront le Chœur Emelthée dans des œuvres sacrées a cappella majoritairement composées au 20e siècle. En première partie, Marie-Laure Teissèdre dirigera la messe pour trois voix de femmes d’André Caplet, quatre motets de Duruflé et les motets 2 et 3 de l’Opus 78 de Mendelssohn. Après une pause, Michel Corboz fera chanter au Chœur Emelthée au grand complet la messe pour double chœur de Frank Martin, œuvre emblématique du compositeur protestant suisse et que le chœur connaît bien.

 

corboz2 modifié-1Une messe qui valorise les chœurs. Composée en 1922 dans le cadre d’un projet européen visant à moderniser la musique sacrée, cette messe sera restée dans un tiroir durant quarante ans avant que Frank Martin accepte de voir joué ce « travail absolument libre, gratuit et désintéressé, justifia-t-il alors. Je ne désirais nullement que [cette messe] fût exécutée, craignant qu’on la juge d’un point de vue esthétique ». Or ce sont justement sa liberté d’expression et son esthétique à la fois moderne et traditionnelle qui ont fait le rapide succès de cette œuvre. Débutant dans l’imploration à la fois inquiète et fière du Kyrie, cette messe se développe avec vivacité et passion jusqu’à ce que la ferveur qui l’anime l’entraîne vers les sommets angéliques et suraigus du Sanctus qu’atteignent les deux chœurs de sopranes. Là, la contemplation paisible de l’Agnus Dei apaise les esprits et les conforte dans une extase enfin acceptée. Signe de sa modernité, le traitement sans concession des voix valorise magnifiquement le potentiel des chœurs et l’on peut s’attendre à ce que, sous la main de Michel Corboz, Emelthée sonne merveilleusement.

 

Marie-Laure-Teissedre-Webc-Christiane-GeninDes retrouvailles longuement mûries pour une longue complicité. Marie-Laure Teissèdre reconnaît d’ailleurs son impatience d’entendre son choeur sous la baguette du grand chef suisse : « J’ai préparé vocalement les 28 chanteurs de mon chœur à s’adapter au nouveau chef mais, pendant quatre jours, Michel Corboz aura pris le temps de s’approprier le chœur pour lui donner une identité nouvelle et personnelle, commente-t-elle. Même si nous aurons partagé la direction chorale, la direction de Michel Corboz sera donc une surprise pour moi aussi ». Pour la chef d’Emelthée, cette communion chorale constituera une nouvelle expérience qui viendra se rajouter à toutes celles que Michel Corboz lui a fait vivre depuis qu’ils se sont rencontrés, alors qu’elle n’était qu’une jeune soliste débutante : « J’étais allée le voir quand il était professeur de Direction au Conservatoire de Genève, raconte-t-elle. Cela a été une vraie rencontre. Après m’avoir écoutée, il m’a fait enregistrer les Vêpres de Monteverdi puis, pendant quatre ans, j’ai chanté dans son Ensemble vocal de Lausanne. Il m’a emmenée dans tous les pays du monde pour chanter le grand répertoire, de Bach à Poulenc en passant par Mozart et Rossini. Dès le début, il m’a mêlée à des professionnels desquels j’ai aussi beaucoup appris, toute une diversité de gens qui m’ont permis de m’affirmer dans le domaine de la direction de chœur et d’orchestre que j’étudiais. Michel Corboz m’a aussi fait diriger son chœur et c’est pourquoi, aujourd’hui, je lui ai demandé de diriger la messe de Frank Martin avec Emelthée. Je suis très fière que Michel Corboz dirige mon ensemble et c’est un beau cadeau qu’il me fait et qu’il fait à Lyon ». Ce cadeau se complétera d’une rencontre avec le chef, le samedi 25 avril à 16h30, organisée à la Librairie Musicalame sous l’intitulé : « Une heure avec Michel Corboz ».
Michel Grinand