AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

22 Kevin Duriez reved de disposer dune ChamKevin Duriez, chef du chœur itinérant du collège Claude-Massé

Le bonheur est dans les CHAM

 

Lauréat avec son chœur itinérant du collège Claude Massé, à Ambarès et Lagrave (33), de l’opération L’Ecole en Chœur, lancée par le ministère de l’Education Nationale le 21 juin, Kevin Duriez espère que cette distinction lui obtiendra une classe à horaires aménagés musicale en tant que chef de chœur et d’orchestre d’ensembles d’enfants.

 

Un 21 juin qui pourrait faire date. L’édition 2015 de la Fête de la musique marquera peut-être le début d’une nouvelle ère pour le jeune chef de chœur et d’orchestre Kevin Duriez. Enseignant de musique au collège Claude-Massé d’Ambarès-et-Lagrave, de l’Académie de Bordeaux, il a vu son chœur être retenu par le comité de sélection de l’opération L’Ecole en Chœur. Organisée par les ministères de l’Education Nationale et de la culture, cette initiative en forme de concours vise à développer le chant choral dans les établissements scolaires. Le dimanche 21 juin, Kevin Duriez a donc dirigé avec passion son chœur d’enfants dans la cour du ministère dans un programme de chansons contemporaines : « En ces temps de réforme scolaire, cette opération L’Ecole en Chœur valorise les actions artistiques et musicales des enseignants, ainsi que leurs parcours, se félicitait-il. Elle met aussi en évidence le fait que, dans toutes les classes de France, les enfants chantent. Cela fait plaisir ».

 

15 Kevin Duriez dirigeant modifié 1Un chœur qui bouge. Kevin Duriez sait de quoi il parle puisque, en sept ans de travail musical, il a amené son chœur scolaire à un niveau de qualité qui lui a permis de devenir chœur itinérant dans le cadre d’une Délégation d’Activité Artistique et Culturelle. La chorale est ainsi régulièrement invitée à chanter dans la région et jusqu’à Bordeaux et Périgueux. Afin de préserver un meilleur suivi de ses choristes et d’assurer au minimum deux concerts par an, l’un en décembre et l’autre en juin, Kevin Duriez travaille désormais sur la base du calendrier civil et non scolaire. Le répertoire est résolument moderne, avec des airs de Michael Jackson, Serge Gainsbourg, Boris Vian et des tangos. Les choristes collégiens apprécient puisque, chose assez rare pour être remarquée, douze garçons y chantent avec assiduité et conviction.

 

14 chorale Claude Masse grosp planDes voix électrisantes. Le jeune chef voit la reconnaissance ministérielle comme un tremplin possible : « J’avais fait la demande pour avoir une classe à horaires aménagés musicale (CHAM), mais comme il n’existe pas de lien entre le collège et les conservatoires, puisque ceux-ci dépendent d’un autre ministère, cela ne s’est jusqu’à présent pas fait, regrette-t-il. Je crois néanmoins que ce prix me conservera l’adhésion des enfants, des parents et de mes pairs, ce qui me donnera déjà la possibilité d’établir des échanges avec des chœurs basques. J’espère aussi qu’il m’apportera la légitimité nécessaire pour obtenir la CHAM dont je rêve avec un établissement culturel. Je souhaite rester chef d’un chœur d’enfants. Contrairement aux adultes, les enfants sont sans a priori et on peut travailler leurs voix sur la durée. Cela fait beaucoup évoluer ma pédagogie. Et puis, entendre un chœur d’enfants au meilleur de son expression vous fait se hérisser les poils sur tout le corps ».
Michel Grinand