AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

MexicaliaC’est un disque-plaisir que nous livre le sextuor Mexicalia avec « Mon Mexique d‘autrefois » (Mi Mexico de ayer). Plaisir de reprendre des airs traditionnels ou de variétés si souvent entendus depuis l’enfance, plaisir de jouer avec le potentiel vocal pour créer une atmosphère instrumentale, plaisir, enfin, d’explorer de la voix ces airs anciens et de les magnifier. Après douze ans de collaboration dans le chant classique, l’ensemble vocal, qui comprend trois sopranes, un ténor, un baryton et une basse, avoue avoir voulu replonger dans ses racines. Et le résultat est tout autant plaisant que profond, chacun des choristes interprétant avec la même ardeur des instruments traditionnels, le chœur ou des solos. La passion, le soleil et le drame éclatent dans les chaudes voix des interprètes féminines et dans les sons filés si typiquement mexicains des mâles accents. L’ensemble se conjugue dans des airs célèbres comme « Bonita », « Llorando por dentro », « Flor de Azalea » ou « Para olvidarte », tous traités comme autant d’œuvres orchestrales. L’harmonisation, qui mêle les parties d’instruments aux voix et partage même la mélodie entre plusieurs chanteurs dans certains morceaux, donne au tout un parfum suranné qui ajoute au dépaysement et à l’ambiance latine.
MG