AvantChœur.com

Le magazine en ligne du chant choral

1 Zad écoutant WebZad Moultaka, auteur de « Tu n’as rien vu à Ougarit »

« Je cherche une musique antique ressurgie de la poussière »

 

Compositeur libanais passionné de musique ancienne et vivant en France, Zad Moultaka a été bouleversé par la destruction des sites archéologiques en Syrie. De là la création, avec Emmanuèle Dubost, d’un concert choral intitulé « Tu n’as rien vu à Ougarit » qui s’appuie sur des textes ougaritiques anciens et sur la reconstitution d’une musique rituelle pour réveiller les consciences.

 

Avantchoeur.com : Pourquoi avoir intitulé votre pièce pour chœur, contrebasse et percussions qui traite du drame syrien : « Tu n’as rien vu à Ougarit ». Est-ce un reproche aux Occidentaux ?
Zad Moultaka : Non, il s’agit plutôt d’un clin d’œil au film « Hiroshima, mon amour »,...

Visiteurs, abonnez-vous puis identifiez-vous pour lire le magazine ou 

Abonnés, lisez la suite...